Distribution Pirard

Question écrite à Madame Céline TELLIER, Ministre de l’Environnement, de la Nature, de la Forêt, de la Ruralité et du Bien-être animal, sur la possible fermeture du Recyparc de Wasseiges

Thématique 8.01

Rodrigue DEMEUSE, député

Le 26 janvier 2020

 

 

Madame la Ministre,

 

L’intercommunale INTRADEL aurait l’intention de fermer définitivement le recyparc d’Ambresin (Wasseiges) en mars prochain.

 

La raison de cette décision résiderait dans l’état de vétusté du recyparc qui nécessiterait des investissements conséquents que l’intercommunale ne souhaiterait pas réaliser.

 

Cette annonce génère une forte opposition au sein de la commune de Wasseiges, et dans les communes avoisinantes, tant dans le chef des représentants politiques que de la population.

 

Le recyparc de Wasseiges est en effet fortement fréquenté par les habitants de Wasseiges et des communes périphériques, notamment de nombreux villages de la commune de Hannut et de Burdinne, également affiliées à INTRADEL.

 

Madame la Ministre, pourriez-vous confirmer ou infirmer la décision de fermeture du recyparc d’Ambresin ? Dans l’affirmative, des alternatives à la fermeture ne sont-elles pas envisageables (en termes d’horaires par exemple) ? Quels sont les investissements absolument obligatoires que devrait consentir l’intercommunale pour mettre son parc aux normes et permettre le maintien en activité ? La mise en place d’une meilleure concertation avec les communes concernées et les usagers est-elle possible ?

 

De façon plus générale, INTRADEL envisage-t-elle de fermer d’autres recyparcs ou d’en ouvrir de nouveau ? Dans l’hypothèse où des ouvertures seraient programmées, n’est-il pas opportun de préserver prioritairement ceux qui existent, à la fois en termes d’économie des moyens publics et de gestion parcimonieuse de l’espace ?

 

Je vous remercie,

Rodrigue Demeuse

Partagez